Les enfants de Hoheneck

 

Lors du transfert des femmes des camps spéciaux vers Hoheneck, les autorités de la RDA n’étaient pas préparées à la présence d’enfants. Pour résoudre ce problème, ces derniers furent convoqués pour une visite médicale. Ils furent embarqués en secret dans des véhicules puis emmenés à Leipzig, dans un hôpital de la Waldstrasse, tandis que leurs mères les attendaient devant la porte et dans leur cellule. A l’hôpital ces enfants étaient sans nom: « les enfants du gouvernement du land ».
Les enfants qui, plus tard, naquirent en prison furent également retirés peu de temps après à leur mère et confiés à un orphelinat. A leur arrivée, ils portaient un bout de papier sur lequel étaient notés leur nom, leur date de naissance ainsi que l’affirmation qu’ils étaient exemptés de frais d’hébergement.

A cause des mauvaises conditions d’emprisonnement et de la malnutrition aussi bien dans les camps spéciaux qu’à Hoheneck les femmes mais aussi les enfants nés en prison, mourraient.

 

 

Copyright © 2005 by Alex Latotzky,